Contatti
5 febbraio 2015

Home FR

TISSUE CONVERTING & PACKAGING MACHINES


machines nouvelles et d'occasion pour

Quelque information technique sur machines


MACHINES DE TRANSFORMATION DU PAPIER “TISSUS” ET MACHINES D’EMBALLAGE

Par ce terme nous appelons toute la gamme de machines qui, à partir d’une bobine mère de papier tissus, dfont les produits finis tels que des rouleaux de papier hygiénique, essuie-tout, mouchoirs, serviettes de table, essuie-mains (roulés ou pliés) et rouleaux industriels.

Cettes machines ont beaucoups des différences entre eux: vous pouvez en trouver de fonctionnement presque manuel (elles sont des très vieilles machines) de type semi-automatique “start-stop” et des autres entièrement automatiques “non-stop” où tout le processus est géré par des automates, des servomoteurs et des panneaux à écran tactile , de sorte que les travailleurs doivent seulement contrôler travail effectué par machines; aussi: changer le format (soit du produit et/ou du paquet) est très plus rapide et très plus précis.

MACHINES DE TRANSFORMATION ET D’EMBALLAGE POUR PAPIER TOILETTE ET ESSUIE TOUT

Pour convertir bobines mères de tissus dans rouleaux de papier toilette vous pouvez utiliser:

  • Une ligne de conversion simple avec rebobineuse semi-automatique. Par cette ligne vous produirez 25-30.000 rouleaux papier toilette par 8 heures de travail.
  • Une grande, rapide (100 à 150,000 rouleaux / 8 heures – et plus) et coûteuse ligne de conversion entièrement automatique qui, en achetant aussi un dispositif spécial, peut également fabriquer l’ essuie tout.
Une petite chaine se compose essentiellement par:

  • tubeuse: pour fabriquer le mandrin de carton
  • rebobineuse: vous mettez la bobine mère de tissu et la machine la déroule, fait la perforation transversale (de laize réglable), le gauffrage, et elle enroule enfin le tissus sur le mandrin en encollant le pan final.
Cette rebobineuse est semi-automatique start/stop, c’est à dire que elle s’arrête à la fin de chaque cycle: l’ouvrier prend le bâton rembobiné et il met un autre mandrin dans la machine.

  • scie (coupeuse / tronçonneuse) : le bâton rembobiné est large que le rouleau mère. Par la tronçonneuse vous le coupez à la dimension du rouleau fini (environ 10 cm de largeur)
  • emballeuse: met ensemble plusieurs rouleaux en faisant un paquet de matière plastique, à partir d’une bobine de polyéthylène ou autre matériau thermo-soudable
  • (facultatif) sur-emballeuse: fait de gros sacs en plastique avec plusieurs paquets à l’intérieur
Par une ligne comme ça vous ne produirez pas le vrai essuie tout, car cet article est composé de deux plis de tissus gaufrés séparément et laminés par colle. Pendant la phase d’arrêt du cycle de start/stop trop de colle serait appliquée sur une petite portion de tissus, en le détruisant. Voilà pourquoi les rouleaux de papier tissus laminé sont habituellement produites par une rebobineuse automatique completement non-stop.

(Dernièrement, les fabricants de machines ont développé des dispositifs pour laminer les tissus par le processus start-stop, mais cettes unités sont très cheres: quand allez-vous payer l’investissement puisque la capacité de votre ligne semi-automatique reste si basse)

Dans les lignes non-stop (avec rebobineuse automatique, donc) toutes les machines sont plus grandes que dans la ligne semi-automatique car ils doivent travailler beaucoup plus rapidement et sans s’arrêter dans le processus.

Dans la chaine il y a aussi un accumulateur de bâtons rembobinés donc, chaque fois que vous mettez une nouvelle bobine dans le dérouleur, le reste de la ligne va continuer à travailler, de découpant et emballant les bâtons stockés dans l’accumulateur.

Pour l’emballage des rouleaux de papier de toilette et rouleaux ménagers, les machines automatiques les plus courants coupent une feuille de film plastique (PE ou BOP etc.) d’une bobine et ils enveloppent par elle le nombre désiré de rouleaux.

Certains marchés demandent aussi des rouleaux de papier de toilette enveloppés dans des sacs pré-faites: cettes machines d’emballage sont très différents des autres.

Cettes emballeuses reçoivent rouleaux sue 2-3-4 lignes d’alimentation (selon le modèle d’emballeuse) et elles peuvent faire beaucoup de différents configurations de paquets .

Bien quoi la dernière génération de machines d’emballage des rouleaux pusse faire tous les configurations possibles (e ça en appuyant simplement sur un bouton ou un écran tactile) nous divisons machines pour “paquets plats” (rouleaux sont placés en position vertical) des machines pour paquets de rouleaux placès en horizontal (rouleaux entrent dans l’emballeuse et ils deviennent enveloppés dans la même position qu’ils ont sortant de la scie).

Plusieurs modèles peuvent emballer rouleaux sur deux couches aussi: ils obtiennent la première quantité (couche) de rouleaux de papier de toilette, ils les élèvent, ils mettent la deuxième quantité de rouleaux sous premiers, puis ils enveloppent tous les rouleaux ensemble.

Très souvent, ce genre d’emballeuse est complété par un approprié applicateur de poignée.

MACHINES DE TRANSFORMATION DES SERVIETTES DE PAPIER ET TISSUS

Il ya deux tipies de machines pour produire les serviettes de table de papier et de tissue:

  • machines qui plient le papier par le vide d’air (parfois il y a aussi des pinces de pliage sur le cilyndre de pliage).
  • machines qui font serviettes par une tête de pliage composé d’une couple de cylindres en acier avec des pinces de pliage. Nous les appelons de “pliage mécanique”.
La vitesse d’une machine plieuse de mécanique arrive aujourd’hui à 7-800 m/min. .

Cette technologie est appliquée normalement sur machines de une-deux lignes de travail, bien si – par exemple – la machine modèle OMET NIAGARA est une plieuse de 4 lignes.

La vitesse des machines de système de vide est nettement inférieur, mais il ya des plieuses comme ça, dessinées pour travailler avec papier d’un pli seulement, qui ont jusqu’à 8 voies de travail.

Lors de la dernière période, de nombreuses mesures ont été effectuées pas seulement à améliorer la productivité des machines, mais même pour obtenir une meilleure qualité d’impression et de nouveautées dans le gaufrage, donc vous pouvez trouver des machines avec des stations d’impression flexographique jusqu’à 8 couleurs (tambour central ) et avec gaufrage + application de colle entre plis, qui donne aux serviettes de tissus une supérieurs douceur et absorption.

Aujourd’hui, unne machine “transfert automatique” des serviettes entre la machine plieuse et la machine d’emballage automatique est toujours nécessaire parce-que la très élevée quantité de des serviettes de tissu qui sortent de la plieuse par minute obligerait à employer trops de travailleurs pour le transférer à main.

CHANGER LE FORMAT DANS UNE LIGNE DE CONVERSION SERVIETTES

Changer le format dans une plieuse mécanique des serviettes de table prend au moins deux à trois heures.

Ceci est le temps réel que vous perdez à chaque fois que vous remplacez la tête de pliage, les cylindres de gaufrage, les cylindres clichés, et pour faire tous les ajustements nécessaires (sans compter la perte de matérial) plus un autre 30-60 minutes pour remplacer les pièces-format de l’emballeuse.

Machines qui plient par procés sous vide sont “multi-taille” : par un ajustement simple, vous pouvez produire des serviettes de toutes dimensions entre une gamme.

Malheureusement, les plieuses à vide d’une ligne de travail courent jusqu’à 300-350 m/min : la moitié que le plieuses mécaniques.

En outre, vous aurez à remplacer les cylindres de gaufrage et les cylindres d’impression de toute façon, si vous changez la taille de serviette.

Vous pouvez facilement comprendre qui une plieuse par vide est bonne pour certaines applications, mais pas completement elle résout les questions de fréquents changements de format des serviettes.

Considérant que, lorsque réjoindre une suffisante capacité quotidienne est indispensable, le meilleur choix est d’utiliser une ligne de transformation des serviettes pour produire toujours un seul article (spécialement si la plieuse dans la ligne est de mécanique).

Quand ça n’est pas possible, il n’y a donc d’autre choix que d’utiliser une ligne de conversion pour plus d’une taille des serviette et correspondantes configurations des paquets.

Au-delà de conseils évidents comme: planifier votre travail et chercher de changer formats une seule fois par semaine, il est certainement préférable de ne pas charger une plieuse des serviettes par trops des têtes de pliage, gaufreuses, sujets à imprimer, différents configurations de paquet. Ca pour éviter que la capacité réelle de cette ligne tombe de façon spectaculaire.

Si vous avez pas d’autre choix, essayez au moins de le faire sur une plieuse à vide puisque dans cette machine – au moins – on ne doit pas remplacer la tête de pliage .

Quelques autres idées valides sont:

  • ajouter à la plieuse une ou deux stations de gaufrage supplémentaires: de cette façon vous ne devez pas remplacer continuellement les cylindres de gaufrage, mais vous seulement ferez passer la bande de tissu entre une ou un’autre unité de gaufrage
  • Si vous imprimez beaucoup de sujets en petites quantités: achetez une machine avec 4 ou 6 unités d’impression et toujours gardez l’encre rouge dans une unité, l’encre verte dans une autre unité, jaune, bleu et ainsi de suite dans d’autres unités. De cette façon, vous bien aurez toujours à remplacer les clichés, mais vous n’aurez pas de laver les unités chaque fois pour enlever l’encre précédente
  • Last but not least: machines d’emballage modernes sont servo-motorisées: par tableau-opérateur vous pouvez régler presque tous les paramètres de votre packer, la coupe de cette manière le passage demandé du temps.

NOUS VENDONS PRÉCISION ET QUALITÉ